Léo Drouyn et la Haute Gironde (Volume 12)

45.00 

Volume 12 de la collection – Ouvrage collectif  de 215 pages, publié en 2005 – B. Larrieu, dir. & aut.

Catégorie : Étiquette :

Description de l’ouvrage

Léo Drouyn et la Haute-Gironde

Volume 12 de la collection – Ouvrage collectif  de 216 pages, publié en 2005 – B. Larrieu, dir. & aut.

Préfaces :

– Bernard Larrieu : Les promenades archéologiques de Léo Drouyn en Haute-Gironde

– Michelle Gaborit : Remarques sur l’approche des églises de la Haute-Gironde par Léo Drouyn

– François-Yves Le Blanc : Le château de Blaye, note historique

– Didier Coquillas : Léo Drouyn et les antiquités gallo-romaines du Blayais-Bourgeais

– Didier Coquillas : Léo Drouyn et les sites fortifiés du Blayais-Bourgeais

– Didier Coquillas : Sur les pas de Léo Drouyn à Bourg

Textes et notices :

Michelle Gaborit, Didier Auduteau, Didier Coquillas, François-Yves Le Blanc.

 

Table des matières (notices) :

– Canton de Saint-André-de-Cubzac

– Canton de Bourg

– Canton de Saint-Savin

– Canton de Blaye

– Canton de Saint-Ciers

Extrait de « Les promenades archéologiques de Léo Drouyn en Haute-Gironde » :

« Les premières Notes archéologiques manuscrites de Léo Drouyn relatives à la Haute-Gironde commencent par une note personnelle : « Mon ami Gustave Méran, docteur médecin à St-Christoly, m’a envoyé le 20 janvier 1849 ( ?) la copie suivante d’une inscription découverte dans l’église de Lafosse… » Cette notice précède de quelques mois ce qui est –si l’on en croit les dates de l’inventaire des Notes archéologiques ou des dessins de Drouyn – la première visite que fait l’archéologue en Haute-Gironde, dans les cantons de Saint-Savin et de Blaye. Son séjour s’étale sur une dizaine de jours, du 11 au 18 septembre 1849. Peut-être réside-t-il chez cet ami, Gustave Méran, évoqué également dans une notice du mois de décembre 1855 relative à une hache polie trouvée par ce dernier à Saint-Christoly. La notice suivante est consacrée à une autre hache polie de Saint-Christoly, donnée à Drouyn par son beau-frère Charles Montalier. Celui-ci possédait-il un bien dans cette commune ? Dans on périple à travers les communes de Saint-Christoly, Pugnac, Saint-Vivien de Blaye, Saugon, Générac, Berson et Cars, Léo Drouyn signale la compagnie de « Méran jeune », sans doute le fils ou un jeune parent de son ami… »  B.L.

Informations Complémentaires

Poids1.420 kg
ISBN :

Format :

Année de publication :

Lettre d'information

Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information

Vous êtes maintenant inscrit !

Share This