Léo Drouyn et le Cernès (Volume 8)

Volume 8 de la collection – Ouvrage de 240 pages, publié en 2002 – B. Larrieu, dir. & aut.

Catégorie : Étiquette :

Description de l’ouvrage

Léo Drouyn et le Cernès (Graves, Sauternais et Petites Landes)

Volume 8 de la collection – Ouvrage de 240 pages, publié en 2002 – B. Larrieu, dir. & aut.

 Préfaces :

– Bernard Larrieu (Brefs éléments de repères à propos du Cernès et de la présence de Léo Drouyn en Cernès)

– Michelle Gaborit (Léo Drouyn et les monuments religieux du Cernès)

– Bernard Brunet (Léo Drouyn, paysagiste)

Textes et notices :

Michelle Gaborit, Bernard Brunet, Jean-Luc Harribey.

Table des matières (notices) :

– canton de Villandraut

– canton de Saint-Symphorien

– canton de Belin-Beliet

– Canton de Langon

– Canton de Podensac

– Canton de La Brède

– Canton de Villenave-d’Ornon

– Canon de Gradignan

– Canton de Bègles

– Canton de Talence

– Canton de Pessac

Extrait de « Brefs éléments de repères à propos du Cernès et de la présence de Léo Drouyn en Cernès »  :

« Ce huitième volume des dessins inédits de Léo Drouyn est, d’une certaine manière, la suite du sixième de la collection qui était consacré au Bazadais méridional, c’est à dire, selon de vœu de M. Jean-Bernard marquette, aux seuls dessins de la partie méridionale de l’ancien diocèse de Bazas, sur la rive gauche de la Garonne. Le présent volume prend donc le relais et couvre, sur la rive gauche de la Garonne, tout l’espace territorial qui va de l’ancienne limite méridionale du diocèse de Bordeaux jusqu’aux portes de la métropole (Bègles, Talence, Pessac). Cet espace correspond à l’ancien « pays de Cernès » (ou Sarnès) qui s’appuyait sur un archidiaconé et un archiprêtré disparus à la Révolution. Nous-nous sommes permis d’ajouter au Cernès historique les anciennes paroisses de Belin et de Mons qui appartenaient à une enclave du diocèse de Bazas, mais qui n’avaient pas été évoquées dans le volume six. Elle font aujourd’hui partie de la commune de Belin-Beliet, cette dernière paroisse appartenant bien, elle, au Cernès…

«  L’analyse des visites montre que Léo Drouyn a visité au moins une fois toutes les communes du Cernès, sauf, semble t-il, Louchats, Saint-Médard d’Eyrans, Toulenne et Le Tuzan, soit plus de 90 % des communes de la zone considérée. Certaines d’entre elles ont été visitées plusieurs fois : Villandraut, Gradignan, Illats, La Brède, Landiras. A Saint-Morillon, Léo Drouyn semble avoir fait un long séjour et être resté au moins une semaine sur place, au mois de mai 1857… »  B.L.

Informations Complémentaires

Poids 1.520 kg
ISBN :

Format :

Année de publication :

Lettre d'information

Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information

Vous êtes maintenant inscrit !

Share This