De Saint-Macaire à La Réole , la Vallée du Drot (Volume 2)

Volume 2 de la collection – Ouvrage collectif  de 144 pages, publié en 1998 (réédition 2004) – B. Larrieu, dir. & aut.

Catégorie : Étiquette :

Description de l’ouvrage

Léo Drouyn : de Saint-Macaire à La Réole et la vallée du Drot

Volume 2 de la collection – Ouvrage collectif  de 144 pages, publié en 1998 (réédition 2004) – B. Larrieu, dir. & aut.

Préfaces :

– Sylvie Faravel : Sur les pas de Léo Drouyn, promenades archéologiques de Saint-Macaire à la Réole… en passant par la vallée du Drot.

– Michelle Gaborit : Léo Drouyn et les édifices religieux des cantons de Monségur, La Réole et Saint-Macaire

Textes et notices :

Sylvie Faravel, Michelle Gaborit.

Table des matières (notices) :

– Sur les pas de Léo Drouyn, promenades archéologiques de Saint-Macaire à la Réole… en passant par la vallée du Drot.

– Léo Drouyn et les édifices religieux des cantons de Monségur, La Réole et Saint-Macaire

– Saint-Macaire

– Saint-André-du-bois

– Saint-Maixant

– Saint-Martial

– Saint-Martin de Sescas

– Verdelais (Aubiac)

– Castelmoron d’Albret

– Coutures, Rimons, Bagas

– Roquebrune

– Saint-Sulpice-de-Guilleragues

– Bagas

– Loubens

– Morizès

– La Réole

Extrait : « 1844-1888 : de Saint-Macaire à La Réole, itinéraires de Léo Drouyn »

« … Emboîtons donc le pas sans plus attendre à Léo Drouyn sur les bords de la Garonne de Saint-Macaire à la Réole non sans avoir suivi le chemin des écoliers en poussant la « promenade archéologique » jusqu’à Castelmoron d’Albret et en glanant sur les deux rives du Drot des images d’un passé parfois totalement disparu.

Léo Drouyn empruntait les routes girondines de mars à novembre, on l’y croisait avec pour tout bagage ses « albums, boites à couleurs, parasols, cannes sièges, etc… » (plumes et carnets sans doute !) mais pas toujours solitaire. Il aimait semble-t-il amener quelques fois avec lui sa femme ou son fils. Il précise dans ses notes « avec Maria », « avec Léon » mais le plus souvent avec des amis comme Charles Desmoulins (inspecteur divisionnaire, son collègue à la Société Française pour la conservation des Monuments historiques) ou des personnes qui devaient le recevoir sur place ou au moins lui faire visiter les lieux les plus intéressants de leur commune et de ses environs… »  S.F.

Informations Complémentaires

Poids1.030 kg
ISBN :

Format :

Année de publication :

Lettre d'information

Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information

Vous êtes maintenant inscrit !

Share This