Leo Drouyn et le paysage

45.00 

Volume 21 de la collection Lèo Drouyn

Ouvrage collectif.

Description de l’ouvrage

Ouvrage collectif. Notices de Bernard Larrieu, Anne-Marie Migayron, Jacques Sargos

Préfaces de Bernard Larrieu, Jacques Sargos, Valérie Sueur-Hermel.

Leo-22-Paysages2_W

Ce volume, de la collection “Léo Drouyn, les albums de dessins” est entièrement dédié à l’artiste paysagiste qu’était Léo Drouyn.

C’est à Paris, dans l’atelier de Jules Coignet, peintre qui amenait ses élèves travailler d’après nature, en plein air dans la forêt de Fontainebleau, que Drouyn rencontre les artistes de la génération de 1830 que l’on connaîtra plus tard sous l’appellation générique d’école de Barbizon – les Rousseau, Diaz de la Peña et autres Charles Jacque dont il se sentira toujours très proche. Puis c’est dans l’atelier de Louis Marvy, graveur attitré des peintres de Barbizon, qu’il apprendra la technique reine de la gravure, l’eau forte.

Ce volume présente d’abord les dessins inédits réalisés par Leo Drouyn dans les forêts de Fontainebleau et à Barbizon, où il séjourne au mois de juin 1857 comme le prouve le registre du père Ganne, le célèbre aubergiste de cette localité tant prisée par des artistes paysagistes venus de toute l’Europe. Puis viennent les peintures de Leo Drouyn, que l’on redécouvre peu à peu – chaque année apportant son lot de découvertes d’œuvres jusqu’alors inconnues ! Enfin sont présentées dans ce volume les eaux-fortes pittoresques de Leo Drouyn, publiées à Paris ou restées inédites, qui forment un corpus très homogène.

Dans ce volume, comme dans le volume 23, se révèle tout le génie du paysagiste et qui seront un régal pour les yeux des lecteurs amoureux de paysages et de l’art de Leo Drouyn.

Informations Complémentaires

Format :

ISBN :

Année de publication :

Lettre d'information

Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information

Vous êtes maintenant inscrit !

Share This