Croquis de sites et de monuments du Périgord

Cet ouvrage présente un choix des dessins réalisés par Lucien de Maleville (1881-1964)

Catégorie : Étiquette :

Description de l’ouvrage

Lucien de Maleville, à la manière de Léo Drouyn un siècle auparavant, fit le choix du crayon, de la plume et parfois de l’aquarelle

Cet ouvrage présente un choix des dessins réalisés par Lucien de Maleville (1881-1964), descendant d’une illustre famille du Sarladais, peintre connu, dessinateur émérite, qui fut délégué, comme inspecteur des sites de la Dordogne, d’abord au recensement des monuments historiques de ce département, puis de toute l’Aquitaine entre 1945 et 1961. En une époque où la plupart de ses collègues utilisaient la photographie, Lucien de Maleville, à la manière de Léo Drouyn un siècle auparavant, fit le choix du crayon, de la plume et parfois de l’aquarelle. Ses dessins accompagnaient les notices descriptives de recensement qu’il livrait à l’Administration. Il assistait dans cette tâche l’architecte des Monuments historiques de l’époque. Tous ces dossiers, avec les dessins, sont aujourd’hui conservés à Bordeaux, à la Direction régionale des affaires culturelles, service des Monuments historiques. C’est donc avec leur accord et leur soutien qu’ils sont ici publiés. L’association Lucien de Maleville a joué également un rôle majeur dans la réalisation de cette publication.

Le choix qui a été fait ici d’une centaine de dessins du Périgord couvre la plus grande partie du département de la Dordogne. La plupart concernent des monuments et une vingtaine d’oeuvres représentent des sites. Si Sarlat et Périgueux occupent une place importante dans l’ouvrage, ce sont des dizaines et des dizaines de monuments et sites moins connus qui s’y trouvent illustrés. Ces œuvres, restées jusqu’à aujourd’hui inédites, sont un témoignage tout à la fois scientifique et artistique de la plus grande importance pour la connaissance du Périgord.

L’auteur des dessins, Lucien de Maleville

Lucien de Maleville est surtout connu comme un peintre très remarquable, dans la tradition de l’école impressionniste. Amoureux de la nature, des paysages, notamment de son Périgord natal, il excelle à rendre les effets fugitifs de la lumière ; il obtiendra en 1937 la médaille d’or du Salon des Artistes français. Il peint en Périgord, mais aussi en Bretagne, dans le Vaucluse, en Languedoc ou en Anjou… Il a également illustré des recueils personnels comme Croquis du Périgord noir (1923) ou Corps sans âme (1926), mais aussi de nombreux autres ouvrages comme Le moulin du Frau d’Eugène Le Roy. Nommé Inspecteur des sites de la Dordogne, et vice-président de la Commission des sites de la Dordogne (fonction qu’il occupera presque jusqu’à sa mort), il est délégué en 1945 par l’Administration au recensement des Monuments anciens de son département, puis des autres départements aquitains, sur lesquels il a livré des témoignages iconographiques très intéressants. C’est donc dans le cadre de ses fonctions qu’il réalise des centaines de croquis, aujourd’hui conservés par le Service des Monuments historiques, et dont nous publions ici un choix, relatif au département de la Dordogne.

Informations Complémentaires

Poids1.050 kg
Format :

ISBN :

Année de publication :

Lettre d'information

Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information

Vous êtes maintenant inscrit !

Share This