La Vie en 1900 dans la vallée du Drot

28.00 

Joseph Bugeau s’adonne à la photographie à partir de 1894 ; on ignore quelles furent sa formations et les raisons de sa passion pour cette activité parallèle à sa profession d’épicier. Il semble avoir arrêté de photographier vers 1910.

Description de l’ouvrage

Joseph Michel BUGEAU

photographe, témoin de son temps

(24 mars 1871 – 22 juin 1938)

Joseph Bugeau s’adonne à la photographie à partir de 1894 ; on ignore quelles furent sa formations et les raisons de sa passion pour cette activité parallèle à sa profession d’épicier. Il semble avoir arrêté de photographier vers 1910. Son laboratoire, découvert dans les années 1960, contenait près de trois cents plaques de verre, supports de clichés sur gélatine.

Ses clichés d’exellente facture par la technique photographique et par la composition très minutieuse des clichés sont conçus comme de véritables tableaux. Il s’est comporté en témoin de son temps, choisissant des thèmes particulièrement pertinents : grands chantiers de Monségur (la construction du pont, de la gare et de la partie centrale de la halle), moyens de transport, scènes de travaux des champs et d’artisanat, paysages, Monségur (sa place,ses rues, ses fêtes), etc.

Les très nombreux portraits de ses contemporains et les clichés de groupes, donnent aussi un aperçu de la mode vestimentaire et des loisirs du monde rural de la fin du XIXe – début du XXe siècle.

Du même auteur :
Jean Faure Lapouyade
Marcel Issartier, Les Débuts de l’Aviation à Bordeaux-Mérignac

Informations Complémentaires

Editions

Format :

ISBN :

Lettre d'information

Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information

Vous êtes maintenant inscrit !

1
  • Ajouté au panier
1
Votre Panier
18.00 
    Calculer les frais d'expédition
    Les options de livraison seront mises à jour lors de la commande.
    Appliquer le Code Promo