Quand Bordeaux construisait des navires

33.00 

Description de l’ouvrage

Ouvrage primé par l’Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Bordeaux en 2006 (prix André Vovard).

Roger Bernadat fut pendant longtemps responsable de La Trirème, le journal d’entreprise des Chantiers de la Gironde. Il a vécu de l’intérieur la dernière grande époque de la construction navale à Bordeaux, puis soQuand-Bordeaux-construisait-des-navires-2n inéluctable déclin et la mort annoncée du fleuve.

Arrivé à l’âge de la retraite, il n’a eu de cesse de travailler à un grand projet : retracer ce que fut cette industrie, qui, à travers les siècles, offrit des milliers d’emplois à la ville et ses faubourgs et fit de Bordeaux l’une des places fortes de la construction maritime et fluviale. De Paludate à Baccalan, en rive gauche ou en rive droite jusqu’à Lormont, ce furent des dizaines de chantiers navals qui s’installèrent, disparurent, se succédèrent depuis la plus haute antiquité jusqu’à aujourd’hui.

Mais, disent les auteurs, qui se souvient de ce fleuron industriel dont bien des archives ont disparu à tout jamais ? Qui se souvient que c’est à Bordeaux que furent construits “L’Invention”, sans doute le premier quatre-mâts construit au monde, précurseur des grands clippers du XIXème siècle, “Le Bordelais”, le plus rapide de tous les corsaires, puis “La Gironde”, l’un des tous premiers vapeur de haute mer ou le “Vulcain”, premier vapeur à coque entièrement en tôle de fer ? Qui sait que ce fut dans les chantiers navals des bords de Garonne que furent construits, sous le Second Empire, le “Louis Napoléon”, plus grand trois mâts construit en structure mixte, ou, en 1913, le cinq mâts “France II”, le plus grand voilier construit au monde ? Qui se souvient que les Chantiers de la Gironde furent un pôle industriel et technologique de premier plan, ou que, grâce à Lucien Lanaverre et Jean Morin, Bordeaux fut la capitale européenne de la construction de plaisance ? C’est cette mémoire du fleuve que Roger et Christian Bernadat veulent rappeler dans cette première grande fresque historique très richement illustrée qui devrait appeler bien d’autres études dans les années à venir.

Informations Complémentaires

Poids0.960 kg
ISBN :

Format :

Année de publication :

Share This

Lettre d'information

Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information

Vous êtes maintenant inscrit !