Léo Drouyn cet illustre inconnu

30.00 

Description de l’ouvrage

Léo Drouyn cet illustre inconnu :

Plus de 700 illustrations de la vie et l’oeuvre d’un artiste archéologue girondin 1816 – 1896
Illustre, Léo Drouyn l’est pour tous ceux qui ont un jour croisé sa route à travers l’étude ou la lecture de ses notes archéologiques manuscrites ou d’ouvrages, comme la Guienne militaire ou Bordeaux vers 1450.

Ceux qui passent devant son buste au chevet de la cathédrale Saint-André de Bordeaux ignorent pour la plupart qui est cet auguste vieillard de pierre.

Malgré la publication depuis quinze ans de ses dessins et gravures, la manifestation estivale La Fête à Léo et au Patrimoine girondin ou l’exposition qui s’est tenue pendant quatre mois en 2011 à la bibliothèque municipale de Bordeaux, le nom de Léo Drouyn reste encore peu connu du grand public. Le but de cet ouvrage, riche de plus de 700 illustrations, est de lui rendre justice en faisant mieux connaître, entre art et science, la vie de cet “artiste archéologue” du XIXe siècle. Cet ouvrage a été primé par l’Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Bordeaux : Prix Louis Desgraves remis le 20 décembre 2012. Voir notre article dans la rubrique “Actualités“.

Aperçu sommaire :

  • Tableaux 1 à 10 : origines, enfance, éducation, apprentissage bordelais puis parisien, la découverte des techniques…
  • Tableaux 11 à 16 : la Commission des Monuments historiques, contexte et premiers travaux, ses choix et ses premières publications…
  • Tableaux 17 à 28 : le Périgord, la SFA et la conservation des monuments, mentors et descriptions, Congrès et inventions, méthodes et projets…
  • Tableaux 29 à 32 : vandalisme et conservation, le cardinal Donnet, l’heure des ruptures…
  • Tableaux 33 à 37 : enseigner, l’influence de La Sauve, retour à l’art pour l’art et exposer…
  • Tableaux 38 à 43  : découverte du Bassin d’Arcachon et des Landes, regards pluriels…
  • Tableaux 44 à 56 :  l’eau-forte reine, Barbizon, la ruine et l’attrait du pittoresque, du dessin à l’impression : outils et techniques, les élèves…
  • Tableaux 57 à 64 : retour à l’archéologie monumentale, congrès et publications, lutes et pamphlets, St Emilion…
  • Tableaux 65 à 67 : les antiques à Bordeaux, congrès, Jules Delpit et les archives historiques…
  • Tableaux 68 à 78 : les châteaux forts, la Guienne Militaire dès sa genèse, démarches et procédés, archives de pierre et de papier
  • Tableaux 79 à 85 : à Bordeaux, nouveaux combats, paysages urbains, publications
  • Tableaux 86 à 88 : monographies et promenades, Sté archéologique de Bordeaux
  • Tableaux 89 à 94 : Variétés Girondines, réseaux, Entre-deux-Mers, Revue Catholique
  • Tableaux 95 à 101 : les dessins du soir de sa vie, les restitutions du Vieux Bordeaux et travaux d’érudition, amis et généalogie, famille et maison, Léon son fils

Contient également une bibliographie importante, un index des noms.

Informations Complémentaires

Poids1 kg
ISBN :

Format :

Année de publication :

Lettre d'information

Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information

Vous êtes maintenant inscrit !

Share This