Malagar

François Mauriac aimait Malagar d’amour. Pendant soixante-cinq ans, il y a accumulé des bibelots, des tableaux, des meubles, etc. hérités, achetés, transportés de son appartement parisien. Et François Mauriac, sensible à cette mémoire portée par les objets, les met en...

Malagar

Dans toutes les maisons de famille, les objets racontent des histoires. Pourquoi se priver de préserver la mémoire de ces objets qui se conjugue intimement avec les habitants d’une demeure et révèle d’eux une part secrète ? À Malagar, retracer cette chronique est...